})(window,document,'script','dataLayer','GTM-MT33R828');
Hiba RIZKALLAH
Cabinet d'avocats pénalistes
 

Maître RIZKALLAH, avocat à Paris

Le bracelet électronique


65 vues

Le bracelet électronique, « peine » ou « aménagement de peine »

Il s’agit de la mesure de Détention à domicile sous surveillance électronique (DDSE).

Cette mesure peut être prononcée en tant que peine ou en tant que mesure d'aménagement de peine.

En tant que peine : Le tribunal correctionnel peut prononcer une peine de détention à domicile sous surveillance électronique d’une durée de 15 jours à 6 mois. La durée de la peine ne doit pas excéder la durée de la peine d’emprisonnement encourue.

En tant qu'aménagement de peine: une personne condamnée par le tribunal à une peine d’emprisonnement ferme, non mise à exécution directement à l’issue de l’audience, peut bénéficier d’une mesure de DDSE :


- si la peine ou le cumul des peines prononcées est inférieur ou égal à un an ;

- si la peine restant à exécuter est inférieure ou égale à un an.
 

Si la personne condamnée est détenue, elle pourra bénéficier d’une mesure de DDSE si la peine est inférieure ou égal à deux ans ou si la durée de la peine restant à exécuter est inférieure ou égale à deux ans.

La mesure de DDSE peut également être ordonnée en tant que mesure probatoire à la libération conditionnelle, un an avant que la personne condamnée soit accessible à la libération conditionnelle.

Enfin, la mesure de DDSE peut également bénéficier aux personnes condamnées dans le cadre d’une mesure de libération sous contrainte (prononcée aux 2/3 de la peine) si et seulement si la durée ou le cumul de peines n’excède pas 5 ans.


Articles similaires

Catégories

Derniers articles

À la une

Acquittement de l'un des accusés par la cour d'assises de PONTOISE

25 Avr 2022

Me Hiba RIZKALLAH obtient l'acquittement de l'un des accusés.
La cour d’assises a retenu la légitime défense qu’elle avait invoquée.
https://www.leparisien.f...

À la une

La saisie de cocaïne de 733 kg aux Gambier

07 Avr 2022

https://www.radio1.pf/la-saisie-de-cocaine-aux-gambier-attaquee-mais-legale/

Accusé du viol de 3 femmes, Jacky K. est acquitté en appel par la cour d'assises de NANCY

29 Déc 2023

Après avoir été condamné à la peine de 16 ans par la cour d'assises de Meurthe et Moselle pour le viol de 3 femmes, Jacky K. décide d'être assisté devant la ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.